Abbatiale Saint-Austremoine et rues d'Issoire

Si l'Abbatiale Saint-Austremoine constitue le joyau incontesté d'Issoire, quelques belles surprises vous attendent dans la ville, notamment des petits canaux et de belles architectures sur la Place de la République.

Fiche technique
Une randonnée Issoire créée le jeudi 27 décembre 2018 par grandin. MAJ : mercredi 09 janvier 2019
Durée Durée moyenne: 1h10[?]
Distance Distance : 3.95km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 9m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 9m
Point haut Point haut : 395m
Point bas Point bas : 383m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Région Région : Massif central
Commune Commune : Issoire (63500)
Départ Départ : N 45.545365° / E 3.243893°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 2632SB
Téléchargez : -
Magnifiques couleurs ... Bief et passerelle de Barrière ... Canal du Parguet ... Trompe l'œil ...

Description de la randonnée

Se garer Place Pierre Veysseire, parking gratuit près du cimetière.
Attention, cette randonnée n'est pas balisée.

(D/A) Tournant le dos au cimetière et au rond-point, suivre la Rue des Chapelles, prendre à gauche la Rue du 8 Mai (fontaine sur la gauche), puis à gauche le Boulevard Albert Buisson. Tourner dans la première rue à droite, la Rue du Palais (à l'angle de la BNP). Passer devant l'ancien couvent de Bénédictines et arriver devant l'ancienne Caisse d'Épargne. Tourner à gauche, Rue de la Berbiziale, puis à droite Place Saint-Avit (fontaine) pour retrouver la Rue du Palais et poursuivre à gauche. Arriver devant l'Hôtel de Ville, au carrefour avec le Boulevard Triozon-Bayle.

(1) Suivre ce boulevard à droite jusqu'au rond-point, puis prendre à gauche la Rue de la Gare. Face à la gare, faire quelques mètres à droite, puis entrer dans le Square René Cassin. De l'autre côté du parc, aller à gauche jusqu'à la Passerelle Albert Ricard, sur la Couze Pavin.

Ne pas traverser la rivière mais faire demi-tour et prendre à gauche, sur le parking (beau mur peint en bordure du parking) et continuer tout droit, Rue de la Cascade. Suivre à gauche le Boulevard Triozon-Bayle jusqu'au pont sur la Couze Pavin.

(2) Dos au pont, traverser le boulevard pour prendre en face la Rue du Pont et virer aussitôt à droite, Rue de la Fontaine. Faire un aller-retour Impasse du Parguet pour découvrir le canal du même nom. Revenir Rue de la Fontaine et continuer à gauche.

Virer à gauche Rue de l'Espaillat, suivre à droite la Rue Saint-Antoine sur quelques mètres puis tourner à gauche Rue de la Ferronnerie. Obliquer avec celle-ci à droite et, au carrefour, suivre à gauche la Rue de la Teraille. Traverser le Boulevard de la Manlière et continuer en face, Rue de Barrière. Plus loin, longer le Canal de Barrière, passer sur la passerelle et virer à gauche Chemin de Barrière.

(3) Derrière le lavoir, suivre à droite la Rue des Lavandières. Tourner à droite, Rue du Postillon, retraverser le Boulevard de la Manlière et continuer en face, Rue de Châteaudun pour aboutir Place de la République. La contourner par la droite.

Prendre, au Sud-Est de la place, à l'angle de la Maison aux Arcades, la Rue Pissevin sur quelques mètres. Faire un aller-retour à droite, Rue du Fer, jusqu'au n°3, puis revenir Rue Pissevin et la suivre à droite. Tourner à droite Rue du Chien, puis à gauche Rue des Fours. Tourner à gauche Place Nicolas Pomel pour arriver devant l'Abbatiale Saint-Austremoine. Visite indispensable.

(4) Suivre ensuite à droite le Parvis Raoul Ollier avec l'ancienne abbaye à main droite. Arriver Place Saint-Paul et contourner l'abbatiale par la droite. Continuer tout droit Rue Gambetta pour arriver de nouveau Place de la République. La contourner par la droite puis suivre à droite la Rue du Ponteil et obliquer à gauche avec elle au niveau de la Tour de l'Horloge.

Arriver Boulevard de la Manlière et le traverser puis traverser la Place de la Halle. Reprendre la Rue du 8 Mai à gauche et virer aussitôt à droite sur la Rue des Chapelles pour rejoindre le parking Place Pierre Veysseire (D/A)..

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 392m - Parking Place Pierre Veysseire
1 : km 0.73 - alt. 389m - Hôtel de Ville
2 : km 1.53 - alt. 390m - Pont sur la Couze Pavin
3 : km 2.21 - alt. 391m - Lavoir sur le Canal de Barrière
4 : km 2.97 - alt. 392m - Abbatiale Saint-Austremoine - Abbatiale Saint-Austremoine (Issoire)
D/A : km 3.95 - alt. 392m - Parking Place Pierre Veysseire

Informations pratiques

Aucune difficulté pour cette randonnée urbaine.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 2632SB.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Entre (D) et (1) Ancienne Caisse d'Épargne. Bâtiment de style éclectique construit pour accueillir cet organisme social fondé à Issoire en 1861. Façade en brique à joints saillants et décor en calcaire. Bas-reliefs illustrant les thèmes de la prospérité et de la puissance (trophées, têtes de lion, cornes d'abondance, gerbes de blés, guirlandes. Lucarnes à ailerons et décor de faux marbre.

(1) Hôtel de Ville. Ancienne mairie-école de style éclectique avec une façade en moellons de grès et décor en calcaire. Devant le perron, une Porteuse de Corbeille de style Art Déco (1926).

Entre (1) et (2) Statue de la Dentellière (1926) dans le Square René Cassin. Il est possible qu'elle fut réalisée en hommage aux dentellières d'Issoire qui s'inscrivent dans la longue tradition de la dentelle auvergnate. En particulier, le Puy-en-Velay aurait vu la naissance de la dentelle qui, dans la région, a connu une activité florissante du XVème jusqu'à la Révolution.

Trompe l'œil du parking des cascades.

Entre (2) et (3) Impasse du Parguet, l'un des plus anciens quartiers de la ville, réhabilité en 2010. Il est traversé par le Canal du Parguet, bordé de maisons avec pierres de lavoirs.

(3) Bief et lavoir de Barrière. Le Canal de Guillard naît à l'Ouest de la ville, d'une dérivation de la Couze Pavin. Il prend le nom de Canal de Barrière à partir du moulin éponyme, puis se dirige vers la ville. Un déversoir permet ici de contrôler le niveau d'eau.

Entre (3) et (4) Place de la République. Grande Place au Moyen-Âge, où avait lieu les marchés. Les façades des hôtels particuliers qui la bordent ont été remaniées aux XVIII et XIXèmes siècles. À l'arrière s'organisent les corps de logis avec tour d'escalier et cour intérieure, sur un parcellaire en lanières d'origine médiévale. Dans la perspective de la Rue de Châteaudun s'inscrit la Fontaine des Quatre Saisons (1823) en pierre de Volvic.

Façades des n°6, 8 et 9 de l'Hôtel de Rochelambert (XVIIIe siècle). Plusieurs façades à ordonnance classique bordent le Sud-Ouest de la place. Au n°6 un élégant portail sculpté en andésite avec pilastres et entablement d'inspiration antique. Au n°9, porte cochère et balcon sur consoles.

Hôtel Clément. Au n°34, l'immeuble date de la fin du XVème et des XVI et XVIIIèmes siècles. C'est un vaste hôtel urbain composé de deux corps de bâtiments reliés par une haute tourelle d'escalier quadrangulaire du XVème siècle. Sur ses deux façades se superposent d'anciennes baies commerçantes de la fin du Moyen-Âge et des XVII et XVIIIèmes siècles. Garde-corps en fer forgé à motifs de volutes et niche d'angle à dais gothique abritant une statue de Saint-Austremoine.

Maison aux Arcades. Au n°1 Rue Pissevin, l'immeuble date de la fin du XVe et des XVI et XVIIIèmes siècles et c'est l'unique demeure construite sur arcades gothiques. C'est la maison natale de Gabriel Roux (1853-1914), chercheur et médecin dont les travaux ont contribué à la découverte de la pénicilline.

Hôtel Bohier. Au n°3 Rue du Fer, l'immeuble date des XVI, XVII et XVIIIèmes siècles. C'est un hôtel Renaissance dont la construction est attribuée à une importante famille de l'élite urbaine de consuls, officiers royaux et ecclésiastiques. Imposant portail en pierre d'arkose dont l'encadrement est traité en bossages avec clef d'arc saillante. Façade du XVIIIème siècle.

(4) Abbatiale Saint-Austremoine, du XIIème siècle, construite en arkose (grès), sur un plan-type des églises de pèlerinage, avec un chœur à déambulatoire et chapelles rayonnantes sur une crypte semi-enterrée. Le décor du chevet est très riche : colonnettes, chapiteaux, cordons de billettes, mosaïques à motifs géométriques et médaillons du signe du Zodiaque. Le clocher a été reconstruit en 1847. À l'extérieur, contourner le transept et longer la nef. Pénétrer dans l'église par la façade reconstruite en 1841 (peinture du jugement dernier du XVème siècle) dans l'actuelle boutique, à droite). La nef est confortée de bas-côtés et des tribunes. Les chapiteaux sont figurés : griffons, centaures, aigles. Le décor peint est signé Anatole Dauvergne (1859). Les chapiteaux du chœur sont consacrés au cycle de la Passion et de la Résurrection. Le déambulatoire voûté d'arêtes enveloppe le sanctuaire et dessert les cinq chapelles rayonnantes. L'accès à la crypte (superbe préfiguration du chœur) se fait par un escalier situé à l'entrée du déambulatoire (châsse émaillée du XIIIème siècle).

Entre (4) et (A) Hôtel Charrier. Au n°18 Place de la République, l'immeuble date des XV et XVIIIèmes siècles. Portail en andésite dont le tympan en arc brisé est sculpté d'un décor d'arcatures de style gothique flamboyant. C'est un vaste logis potant le nom d'une des plus ancienne familles de la bourgeoisie urbaine médiévale. Il est le cadre, en 1592 d'un événement des Guerres de Religion, l'assassinat du gouverneur de la ville Yves Allègre.

Hôtel Duprat. Au n°27 Place de la République, n°4/6 Rue de la Berbiziale, l'immeuble date de la fin du XVème et des XVI et XVIIIèmes siècles. Il se repère à sa tourelle rectangulaire en encorbellement. Le rez-de-chaussée conserve les traces d'ouvertures en anse de panier d'anciennes échoppes ou officines. C'est la maison natale d'Antoine Duprat (1463-1515) cardinal et conseillé de François 1er.

Autres randonnées dans le secteur

En passant par le Broc depuis Issoire
Distance 14.2km Dénivelé positif +219m Dénivelé négatif -217m Durée 4h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Issoire - 63 - Puy-de-Dôme

Au départ d'Issoire connue pour son patrimoine architectural, le parcours offre de belles vues sur les montagnes environnantes tout en allant à la rencontre de deux villages fiers de leur histoire, le Broc et Bergonne.

Le tour d'Issoire par le village des Roches
Distance 14.79km Dénivelé positif +263m Dénivelé négatif -255m Durée 4h50 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Issoire - 63 - Puy-de-Dôme

Depuis Issoire, riche de son histoire, cette randonnée longe la Couze Pavin dont les eaux vives descendent du Lac Pavin, puis le village troglodytique des Roches qui était encore habité au cours de la première moitié du 20ème siècle, magnifiquement restauré, pour terminer en pente douce vers Issoire, dans un paysage vallonné façonné par le ruisseau de la Boulade.

Entre Allier et Ribeyre
Distance 7.39km Dénivelé positif +190m Dénivelé négatif -190m Durée 2h35 Facile Facile
Départ Départ à Orbeil - 63 - Puy-de-Dôme

Une promenade qui commence en longeant au plus près la rivière Allier, puis le ruisseau de la Ribeyre dans un environnement de fraicheur et de sous-bois et se poursuit par des vues sur les puys et la campagne alentours.

En passant par le Puy de Mercoeur
Distance 9.37km Dénivelé positif +146m Dénivelé négatif -144m Durée 3h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Perrier - 63 - Puy-de-Dôme

Rivières ou simples ruisseaux, pentes escarpées entre forêts et prairies, villages pittoresques exhibant leurs vieilles pierres, attachés à leur histoire, c'est l'Auvergne des volcans.

Des grottes de Perrier à Pardines ou l'histoire du village des Roches
Distance 7.04km Dénivelé positif +206m Dénivelé négatif -198m Durée 2h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Perrier - 63 - Puy-de-Dôme

Le chemin de randonnée monte au village des Roches, site préhistorique en cours de réhabilitation, puis mène à Pardines par le plateau pour redescendre au travers d'une belle forêt d'acacias. On pourra y découvrir l'affleurement d'anciennes sédimentations lacustres, les Lahres.

L'éperon de Saint-Yvoine
Distance 2.1km Dénivelé positif +65m Dénivelé négatif -58m Durée 0h45 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Yvoine - 63 - Puy-de-Dôme

Une toute petite promenade dans le Pays d'Issoire sur cet éperon rocheux qui domine l'Allier, le temps d'une pause entre Clermont et Issoire.

L'Éperon de Pierre Ancize
Distance 9.71km Dénivelé positif +236m Dénivelé négatif -230m Durée 3h20 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Yvoine - 63 - Puy-de-Dôme

Une promenade autour du village de Saint-Yvoine, avec des vues sur la Chaine des Puys, le Sancy et la Vallée de l'Allier.

Chemin des bacs à chanvre
Distance 7.95km Dénivelé positif +191m Dénivelé négatif -192m Durée 2h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Flat - 63 - Puy-de-Dôme

Grande boucle du petit patrimoine lié à l’eau, à Flat-Le Chauffour
Une randonnée sur le thème du patrimoine vernaculaire relié à l'eau et une sensibilisation sur un patrimoine et des valeurs perdues. Les bacs à chanvre ou "routoirs" témoignent d'une activité agricole qui offrait une véritable plus-value à ses habitants (XIXème, début XXème siècle).

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.