Ancienne voie ferrée du côté de Mazières-sur-Béronne

Agréable randonnée empruntant en partie le tracé d'une ancienne voie ferrée à voie unique, puis cheminant sur le plateau Mellois entre Mazières sur Béronne, les alentours de Brioux sur Boutonne et Saint Romans les Melle. Elle permet de découvrir, outre des paysages tantôt ouverts, tantôt de bocage, une portion du Chemin de Compostelle et un patrimoine bâti traditionnel intéressant (Moulin de Gènebrie, Moulin de Turzay, maisons typiques dans les hameaux traversés et des lavoirs).

Fiche technique
Une randonnée Mazières-sur-Béronne créée le vendredi 06 octobre 2017 par pgetrochon. MAJ : lundi 05 mars 2018
Durée Durée moyenne: 3h20[?]
Distance Distance : 11.25km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 67m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 68m
Point haut Point haut : 101m
Point bas Point bas : 60m
Moyenne Difficulté : Moyenne
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Mazières-sur-Béronne (79500)
Départ Départ : N 46.193395° / O 0.185846°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 1629SB
Téléchargez : -
La Béronne Juste après le Petit Beauvais Chemin sur l'ancien tracé de la voie ferrée Niort - Ruffec Sur le plateau près d'Etrochon

Description de la randonnée

Le point de stationnement se situe au lieu dit La Charprée, au niveau du carrefour de la route de la Charpée et de la rue du Vieux Puits, le long du chemin d'exploitation par exemple (sans gêner l'éventuelle circulation).

(D/A) Quitter le point de stationnement en empruntant vers le Sud-Ouest le chemin qui longe le tracé de l'ancienne voie ferrée à voie unique. Il est alternativement ombragé grâce à des haies, tantôt à découvert avec des champs à main droite. Il est en ligne droite et quasiment à plat. Au niveau de la Vallée des Cabinets il rejoint une petite route.

Remarque : le passage entre (1) et (2) par le tracé de l'ancienne voie ferrée est hélas impossible sur ce tronçon.

(1) Tourner à droite et suivre avec prudence la petite route dite de Chantemerle. Franchir les deux bras de la Berlande et continuer tout droit sur la route de Chantemerle à présent en montée vers le Petit Beauvais. La route devient plate. Aller jusqu'à un carrefour en T avec une esplanade en herbe avec une table de pique-nique à main droite. Tourner à gauche dans une petite route, la suivre prudemment jusqu'à une maison d'habitation sur la gauche qui est une ancienne maison de garde barrière.

(2) Franchir le tracé de l'ancienne voie ferrée et tourner à droite dans un chemin. Peu après, le chemin est à nouveau bordé de haies d'arbres. Continuer jusqu'à un croisement de chemins (chemin en face barré) : tourner à droite

(3) Immédiatement, tourner à gauche dans un chemin qui part le long de l'ancien tracé de la voie ferrée avant de s'en écarter. Le chemin finit par arriver à la zone artisanale de la Mine d'Or en passant à côté de la déchetterie. À partir de là, le chemin laisse place à une route.

(4) Au carrefour suivant, tourner à droite dans une route qui se transforme aussitôt en chemin. Passer sous une ligne à haute tension. Au croisement de la cote 79 (voir carte), continuer tout droit. À partir de là, le circuit remonte le Chemin de Compostelle (GR®655).

Au croisement suivant, continuer tout droit. Le chemin est désormais bordé d'une haie à main gauche. Au croisement suivant, prendre le chemin quasiment en face (décalé sur la droite). Le chemin est à plat sur le plateau, avant de descendre vers le vallon de la Béronne et de la Berlande (confluent des deux rivières légèrement à l'Est). Continuer tout droit jusqu'à la route qui va de la Torserie (à main droite) à Mairé. Tourner à gauche et passer devant le Moulin de Génebrie.

(5) Au coin du Moulin de Génebrie, tourner à droite dans un chemin. Franchir la Béronne qui forme deux bras au niveau du Moulinet, laisser le premier chemin qui part à droite aussitôt après. Monter alors vers un plateau. Au croisement de quatre chemins, tourner à droite en légère montée. Le chemin ne tarde pas à s'aplanir : continuer tout droit jusqu'à une petite route qui va du Grand Châtelier à Étrochon.

(6) Tourner à gauche et aussitôt à droite dans un chemin qui longe l'exploitation agricole de Voisne, un peu plus loin, avant d'arriver à une petite route desservant cette ferme. Tourner à gauche sur la route et au carrefour immédiatement après tourner à droite dans la Rue de la Franquette. Continuer jusqu'au carrefour avec la Rue du Plaqueminier, traverser avec prudence et continuer prudemment sur la route qui va vers Saint-Romans-les-Melle.

(7) Un peu plus loin, juste après un petite zone de tri de déchets (containers), le long du bord droit de la route, tourner à droite dans un chemin qui descend vers le vallon de la Béronne. Un peu plus loin, à un croisement en Y, prendre le chemin de droite qui descend. Aussitôt après, on peut admirer la fontaine Bertrain à quelques mètres dans une parcelle.

Le chemin en arrivant au fond du vallon longe la Béronne et remonte le cours de la rivière. Il s'en éloigne légèrement un peu avant d'arriver à une route qui vient de Saint-Romans-les-Melle. À ce croisement, se trouve le Moulin de Turzay sur un bras d'eau. Continuer en face dans la route de Turzay à plat. Franchir la Béronne un peu plus loin à côté d'un lavoir au bord de l'eau.

(8) Au carrefour juste après, tourner à droite (fin du Chemin de Compostelle ou GR®655). Le chemin de droite va au lieu-dit la Touche, en passant d'abord en contrebas, avant de monter par une épingle à cheveux au-dessus du lieu-dit la Boutauderie.

Au carrefour de la Boutauderie, traverser la route avec prudence et emprunter la route de la Charprée en pente beaucoup plus modérée. En arrivant au lieu-dit La Charprée le circuit retrouve le point de stationnement (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 100m - Croisée Route de la Charprée-Route du Vieux Puits
1 : km 1.85 - alt. 74m - Croisement chemin - route
2 : km 2.88 - alt. 78m - Croisement route - chemin
3 : km 4.25 - alt. 78m - Croisement de chemins
4 : km 5.1 - alt. 76m - Croisement en T routes - chemin
5 : km 7.2 - alt. 65m - Croisement route - chemin
6 : km 8.38 - alt. 90m - Croisement chemins - route
7 : km 9.59 - alt. 93m - Croisement route - chemin
8 : km 10.69 - alt. 73m - Carrefour de routes
D/A : km 11.25 - alt. 100m - Croisée Route de la Charprée-Route du Vieux Puits

Informations pratiques

Cette randonnée en terrain variée nécessite d'être correctement chaussée.

Cette randonnée est en grande partie balisée du fait d'une part qu'elle emprunte des portions du circuit "Au fil de la Béronne", balisé en Jaune, publié sous l'égide du Comité Départemental des Deux-Sèvres de la Randonnée Pédestre du début jusqu'au point (1) et après le point (8) et d'autre part qu'elle suit le GR® 655 ou Chemin de Compostelle du point au point (8), balisé en Jaune et Rouge. Le reste du parcours est non balisé. En conséquence et en complément du balisage existant, il est conseillé de suivre les indications du descriptif et de la carte en y alliant une lecture du paysage.

Ancienne voie ferrée à voie unique
Randonnée réalisée par l'auteur le 23 janvier 2018.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1629SB.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Les balisages GR® et PR® sont la propriété intellectuelle de la Fédération Française de Randonnée Pédestre.

Pendant la rando ou à proximité

Mazières-sur-Béronne
L'Archiprêtré de Mazières-sur-Béronne
Ancien archiprêtré de Mazières-sur-Béronne qui comprend un aqueduc gallo romain, une chapelle préromane du X° siècle, un prieuré roman, un colombier. Le jardin abriterait un if millénaire. Propriété privée

Le logis actuel a toujours la forme d’une villa gallo-romaine, avec cour et basse-cour, grand aqueduc de 280 mètres, moulin à eau, colombier d’eau vive et impluvium ; avec aussi 600 mètres de murs en pierre sèches entourant six jardins d’architectures (anciens cimetières datant d’avant Charlemagne avec un if millénaire, transformés e 1780 en parc par le vicaire Pressac de Chagnaye).
En 507, après Vouillé, Clovis aurait pris Brioux (venant de Saint Maixent) et aurait enterré ses francs tués au combat dans ces cimetières, au milieu desquels se trouve toujours l’église Sainte-Marie de Mazières.
En 966, le Vicomte d’Aulnay Kadelen II et son épouse Arsende concédèrent aux Bénédictions de Saint-Cyprien de Poitiers, dans la viguerie de Brioux, à la villa du Petit Mazières, leur alleu avec l’église et tout ce qu’ils avaient là. Le docteur en droit Amelius, témoin, devait être l’archiprêtre de cette époque.
Vers 1300, le pouillé de l’évêché de Poitiers mentionne, pour l’archiprêtré Mellois : Dans l’église de Mazières est une chapellenie fondée par Messire Geofoy Rolland, archiprêtre. La pierre tombale de ce prêtre est toujours dans l’église de Mazières qui a servi de lieu de sépulture aux archiprêtres, aux seigneurs de Mazières (de Poix, Thebault, Guillotin) et à divers privilégiés (les aubergistes de Charzay qui nourrissaient les pèlerins de Compostelle et les meuniers du moulin des Vallées qui avaient en charge le moulin à eau de l’archiprêtré).
Après la guerre de cent ans et les guerres de religion, vint le siècle des lumières :
le dernier archiprêtre résidant à Mazières de 1787 à 1802 fut Messire Pierre Barbier qui recueillit et protégea Jacques Jallet, vit augmenter son pouvoir de police rurale par l’article 8 du cahier de doléances de Mazières le 6 mars 1789, fut le premier Maire de Mazières (de 1789 à 1792) et racheta les trois biens nationaux de l’archiprêtré pour rester chez lui (jardins en 1791, presbytère en 1796 et église en 1798).
le deuxième Maire de Mazières (de 1792 à 1807) fut son neveu Bourcy, juge, marié dans l’église en 1790. Mais le neveu le plus illustré de l’archiprêtré fut Norbert Pressac de la Chagnaye gloire nationale, à la fois vicaire de l’archiprêtré de Mazières et curé de Saint-Gaudent près Civray, qui planta en France le premier arbre de la liberté le 10 mai 1790. Son héritier le Colonel Wieme, au nom de Mazières y a accueilli (avec Monseigneur Rozier, évêque de Poitiers, le Président Mitterrand et les ministres, Ségolène Royal et Jacques Lang) pour le bicentenaire le 21 mars 1989.
(Extrait tiré du livre “Mazières-sur-Béronne au 20ème siècle” de Roger Tirand).

Le lavoir de la Cure
Ce lavoir est situé derrière le Logis de Mazières (ancien archiprêtré), très bel ensemble comprenant le logis d'habitation et une église du 10ème siècle (tout est englobé dans une propriété privée, visitable sur rendez-vous). L'originalité de ce lavoir vient de la selle à laver utilisée, qui est une ancienne pierre tombale ! Il est alimenté en eau par une source toute proche.

Le lavoir de Turzay

Le moulin de Turzay
La propriétaire veut utiliser l'énergie de l'eau pour produire de l'électricité, une hydrolienne est venue remplacer la roue. En effet, la roue était déjà absente quand ses parents ont acheté ce moulin dans les années 60. Pour en remettre une il faudrait casser des murs. Par contre elle veut redonner au lieu son caractère de moulin en utilisant l'eau pour produire de l'électricité.
L'hydrolienne en place est en phase de test. Le moulin a un faible débit, il faut donc trouver le modèle qui convient. L'idée est de pouvoir chauffer les pièces du moulin pour en chasser l'humidité. Mais une hydrolienne nécessite un débit plus important qu'une roue. La propriétaire entend également faire de ce moulin un lieu de culture.

Moulin à eau de Génebrie
Moulin hydraulique du XVIIe siècle, comportant deux étages. le moulin appartient à la même famille depuis 1785.
La roue à aube a un diamètre de 4,7 mètres.

Saint Romans-lès-Melle
Église romane du XIIe siècle,
L'église, mentionnée pour la première fois au début du 12e siècle et relevant de l'abbaye Saint-Cyprien de Poitiers, a probablement été reconstruite au cours du 12e siècle, date de deux inscriptions de la façade.
Saint Romans-lès-Melle était le siège d'une baronnie. On voit encore, aux contreforts de la façade, des écussons aux armes de Jean de Poix, seigneur de Saint Romans (1559), et de sa fille Jeanne.
L'église a été classée parmi les Monuments historiques en 1977.

Logis
Construit au XVe siècle, le logis de Saint-Romans a subi, au fil des ans, diverses transformations. L'une de ses tours a été démolie, mais l'autre, côté jardin, a été conservée. Elle est surmontée de créneaux en partie refaits. Le blason des de Poix, surmontant jadis la porte de la tour disparue, a été réemployé lorsque le logis a été doté d'une aile supplémentaire. Il est doté d’une cheminée monumentale aux armes de la même famille.

Le Temple
Un temple fut inauguré en 1846 et y recevait les protestants de Brioux, Périgné, Mazières-sur-Béronne et Paizay-le-Tort.

Le lavoir de la fontaine de Font Maye et deux autres lavoirs

Autres randonnées dans le secteur

Le Moulin de Génebrie et l'archiprêtré de Mazières-sur-Béronne
Distance 11.01km Dénivelé positif +82m Dénivelé négatif -80m Durée 3h20 Facile Facile
Départ Départ à Mazières-sur-Béronne - 79 - Deux-Sèvres

Un circuit agréable dans un coin peu connu du plateau mellois. Il permet de découvrir des paysages variés en empruntant pour partie une ancienne voie ferrée transformée en chemin, en traversant des hameaux (le petit Beauvais, la Rorserie, Etrochon) au bâti traditionnel, en longeant parfois la Berlande avec son Moulin de Génebrie et en terminant par la Cure du Prieuré de Mazières sur Béronne et son lavoir.

Cette balade emprunte par moment le GR®655 qui est un des chemins de Compostelle.

Boucle de Saint-Romans-lès-Melle à Négressauve et Mortefond
Distance 11.66km Dénivelé positif +53m Dénivelé négatif -52m Durée 3h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Romans-lès-Melle - 79 - Deux-Sèvres

Agréable randonnée sur le plateau mellois au départ de la belle église romane de Saint-Romans-lès-Melle. Le circuit parcourt des paysages variés en passant par Négressauve et Mortefond et en empruntant de beaux chemins d'exploitation. Une portion se déroule sur une petite route peu empruntée. Cette randonnée emprunte également une petite venelle à Négressauve.

Autour de Saint Romans-lès-Melle
Distance 10.01km Dénivelé positif +42m Dénivelé négatif -33m Durée 3h00 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Romans-lès-Melle - 79 - Deux-Sèvres

Une randonnée aux paysages variés qui permet à la fois de découvrir la rivière la Béronne, l'Archiprêtré de Mazières-lès-Melle et le plateau mellois à proximité de Saint-Romans-lès-Melle.

Venelles melloises et l'Argentière
Distance 9.91km Dénivelé positif +103m Dénivelé négatif -104m Durée 3h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Martin-lès-Melle - 79 - Deux-Sèvres

Ce circuit de randonnée est axé sur la découverte de petites venelles melloises et se termine par un cheminement fort agréable le long de la rivière Argentière.
Toutefois, cette randonnée permet de découvrir les principaux monuments de la ville de Melle (cf. rubrique "Pendant la randonnée ou à proximité").

De la plaine du Mont Jarron au Verdillon
Distance 10.38km Dénivelé positif +51m Dénivelé négatif -52m Durée 3h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Martin-lès-Melle - 79 - Deux-Sèvres

Cette randonnée, dans les proches environs de Melle, permet de découvrir le parc éolien de Saint-Martin-lès-Melle du côté de la plaine du Mont Jarron, les lavoirs de Font Maye et de Saint-Romans-lès-Melle, et de longer une partie de la propriété privée du Château de Gagemont.

Boucle entre Saint-Martin-lès-Melle et Saint-Romans-lès-Melle
Distance 11.06km Dénivelé positif +68m Dénivelé négatif -64m Durée 3h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Martin-lès-Melle - 79 - Deux-Sèvres

Circuit alternant des chemins et des petites routes. Il emprunte en partie le GR®655 (Chemin de Saint- Jacques-de-Compostelle). Balade agréable par son tracé varié, parfois vallonné, et avec malgré tout un faible dénivelé.

Fontaine de Foncoubert et autres lavoirs
Distance 9.54km Dénivelé positif +26m Dénivelé négatif -30m Durée 2h45 Facile Facile
Départ Départ à Périgné - 79 - Deux-Sèvres

Entre la Boutonne et les méandres de la Béronne, la randonnée court de fontaines en lavoirs et autre pont romain. Elle permet de découvrir les vallées de la Boutonne et de la Béronne, un bélier hydraulique, le bourg de Vernoux, ses lavoirs, deux platanes et la Chapelle Sainte-Croix. Sans oublier la fontaine de Foncoubert (Foucambert), le pont gallo-romain, le moulin et le village de Vilaine. Et enfin, le château et le lavoir de la Grézolle, la Bassée aux chats et le bois de la Garenne.

En passant par Negressauve et Le Luc de Verrines
Distance 10.42km Dénivelé positif +37m Dénivelé négatif -37m Durée 3h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Celles-sur-Belle - 79 - Deux-Sèvres

Belle randonnée sur le plateau Mellois. Paysages variés avec alternance de champs et de ones boisées. La traversée des villages de Negresauve et du Luc de Verrines, notamment, permet d'avoir une bonne vision du bâti traditionnel.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.