La Berlande, sources, lavoirs et Chemin des Romains près de Puyberland

Agréable randonnée sur une zone du plateau Mellois peu fréquentée au départ de Saint-Génard. Au cours du circuit, découverte des sources de la Berlande à Puyberland, mais aussi une belle vue sur le Château de Melzéar au-delà de Paizay-le-Tort.

Fiche technique
Une randonnée Saint-Génard créée le dimanche 08 octobre 2017 par pgetrochon. MAJ : jeudi 18 janvier 2018
Durée Durée moyenne: 2h20[?]
Distance Distance : 8km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 21m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 22m
Point haut Point haut : 116m
Point bas Point bas : 96m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Saint-Génard (79500)
Départ Départ : N 46.17702° / O 0.135027°
Carte Carte IGN (cliquez-ici pour commander) : Ref. 1629SB
Téléchargez : -
Chemin autour de l'étang La Berlande Fontaine lavoir source de la Berlande Chemin des Romains

Description de la randonnée

Le point de stationnement est situé sur le parking au-dessus de la Route de Tillou au quartier La Tonnelle à Saint-Génard (en face du parcours de santé et du parc de jeux pour enfants).

(D/A) Quitter le point de stationnement en rejoignant la Route de Tillou en contrebas. Tourner à gauche sur la Route de Tillou, franchir la Berlande.

(1) Au tout début de la montée, prendre à droite le chemin en forte pente agrémenté d'une barrière en bois. Le chemin monte vers Tournebride en surplombant la Route de Tillou.
Le chemin s'élargit en chemin d'exploitation, passe entre des bâtiments et débouche dans l'Allée de Tournebride que l'on emprunte à gauche vers le Sud.
Après une courte descente, la route remonte vers un carrefour de routes en "Y".
Tourner à droite dans la petite route en forte montée avant de s'aplanir sur le plateau.
Continuer jusqu'à un carrefour de cinq routes dont une privée sur la droite qui conduit au lieu-dit Beauvais.

(2) Prendre la petite route de droite après celle menant à Beauvais. Elle passe au-dessus du lieu-dit la Pinaudière. Peu après, belle vue sur le Château de Melzéard (privé) de l'autre côté de la vallée de la Berlande et de la vallée de la Légère.

(3) Tourner à gauche dans le premier chemin d'exploitation en légère montée pour accéder au plateau. Le chemin d'exploitation parvient à une petite route.

(4) Tourner à droite. Au carrefour suivant, traverser la Route des 7 Chemins et continuer tout droit vers le lieu-dit le Queroy.

(5) Au carrefour, tourner à gauche dans le chemin d'exploitation et continuer tout droit jusqu'au carrefour des 7 chemins.

(6) Tourner à gauche, traverser la Route des 7 Chemins et prendre en face le Chemin des Romains (petite route).

(7) Au croisement avec un chemin d'exploitation sur la gauche, la petite route dite Chemin des Romains redevient un chemin d'exploitation ou chemin blanc.
Il traverse le lieu-dit la Plaine du Pistolet. Continuer tout droit jusqu'à la Route de Saint-Génard.
Traverser la route de Saint-Génard avec prudence et prendre en face le chemin d'exploitation.

(8) Peu après une station de pompage à main droite (petit hangar métallique), tourner à gauche dans un chemin d'exploitation enherbé et bordé d'arbres.
Le chemin d'exploitation conduit à Puyberland. Juste avant de déboucher sur la Route de Mérilly, tourner à gauche dans la Rue de la Mosaïque qui rejoint la Rue de Mérilly vers la sortie Ouest de Puyberland.

(9) Tourner à droite et peu après, à gauche dans le Chemin de la Métairie. Prendre immédiatement à gauche dans le Chemin de la Source.
Après les dernières habitations, tourner à gauche dans le chemin en descente très ombragé. Ce chemin passe au-dessus d'une première source avant de parvenir à un lavoir fontaine.
Tourner à droite et suivre la Berlande à main droite en longeant un mur en pierre de taille sur le côté gauche. Rejoindre la route.

(1) La suivre à droite avec prudence et prendre le chemin avant l'étang sur la droite. Contourner l'étang. Au passage, admirer un banc couvert de mosaïque près du terrain de boules.
Emprunter le petit pont pour passer devant le préau des chasseurs et rejoindre le parking de la Tonnelle (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 99m - Parking Route de Tillou à La Tonnelle
1 : km 0.15 - alt. 99m - Carrefour de la boucle
2 : km 1.36 - alt. 114m - Carrefour de 5 routes dont une privée
3 : km 2.22 - alt. 102m - Croisement route - chemin d'exploitation à gauche
4 : km 2.71 - alt. 110m - Croisement chemin d'exploitation - routes à droite
5 : km 3.55 - alt. 97m - Carrefour de routes au Quéroy
6 : km 4.06 - alt. 103m - Carrefour des Sept Chemins
7 : km 4.88 - alt. 106m - Croisement en T
8 : km 6.69 - alt. 104m - Croisement petite route - chemin d'exploitation
9 : km 7.41 - alt. 106m - Carrefour de routes en T à Puyberland
D/A : km 8 - alt. 99m - Parking Route de Tillou à La Tonnelle

Informations pratiques

Cette randonnée en terrain varié ne présente pas de difficultés mais nécessite malgré tout d'être correctement chaussé.

Ce parcours non balisé est facile à réaliser en suivant les indications du descriptif et de la carte en y alliant une lecture simple des paysages. Ce parcours présente malgré tout des portions balisées en Jaune du fait de portions communes.

Variante
En continuant tout droit au (4) sur le chemin d'exploitation on parvient directement au (7). La randonnée est alors réduite à 6,5km.

Randonnée réalisée par l'auteur le 14 janvier 2018.

Nous vous conseillons aussi d'emporter avec vous les cartes IGN papier au 1:25000 de cette randonnée. Cliquez-ici pour les commander : 1629SB.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Établissement d'un couvent

À quatre ou cinq kilomètres de Melle, dans la commune de Saint-Génard, s'élève,entouré de toutes parts par des vallons, un site bien pittoresque dont les souvenirs se rattachent à l'histoire du pays. C'est Puyberland, qui doit son nom de Puy au latin Podium, le tertre ou motte sur laquelle il est isolé, et à la Berlande qui prend sa source dans la commune limitrophe de Chail, et qui, conjointement avec d'autres ruisseaux, l'entoure de tous les côtés. L'un de ces vallons, au moyen d'un fort empierrement qui subsiste encore, est traversé par la voie romaine de Saintes à Poitiers. Puyberland espèce de promontoire, n'aurait-il point été l'un de ces lieux fortifiés qui, sous l'empire gallo-romain, surveillait et protégeait les chemins publics ?

Ce qui pourrait le faire présumer, c'est sur l'un des points le plus élevés et au midi des bâtiments actuels, un terrain bombé, couvert de débris, que les gens du pays appellent les ruines du Castelle. Ce qui, au surplus, donne encore à notre Puyberland un assez respectable vernis antique, c'est une charte dont la date remonte vers l'an 947, par laquelle Airaldus, Constance, sa femme, et Goscelin, leur fils donnent à l'Abbaye de Saint-Jean-d'Angély, un alleu situé dans la villa Pebernant et dans la Vignerie de Tilloux.

Évidemment ce nom de Peberlant a été estropié, comme tant d'autres, par les scribes du moyen âge, si sujet à caution. Au besoin, tous les doutes seraient levés par ce seul fait que Puyberland était et est limitrophe de Tilloux, (Tillou) dont il dépendait d'aprés cette charte. Quoi qu'il en soit, une haute illustration était réservée dans l'avenir et plus près de nous, à cette antique villa. Maboul va l'appeler la montagne Sainte. Dès les premières année du XVIIe siècle, deux jeunes époux habitaient Puyberland.

Gabriel de Lezay de Lusignan et Suzanne de Céris

Dignes l'un de l'autre par leur haute naissance, mais qui étaient huguenots, car élevés dans l'hérésie de Calvin comme presque toute la noblesse poitevine de cette époque. Une légende dit que Gabriel de Lezay tomba en disgrâce et quitta le pays. Entraîné par ses premières croyances religieuses, ce descendant des Lusignan n'aurait-il point servi sous les ordres de Rohan, ce célèbre chef des protestants, et n'aurait-il point suivi l'exemple de son chef qui, vaincu dans la Provence, après la capitulation d'Allais et le traité de du 28 juin 1629, se réfugia à Venise. Ce qui pourrait le faire croire, c'est qu'à sa rentré dans le royaume, Gabriel de Lezay de Lusignan fait son abjuration à Sainte-Baume, cette grotte sur les montagnes de Provence. Une autre légende dit que Mme de Circé abjura le même jour. Ce couple aurait eu deux enfants, deux filles dont :
Françoise-Marie de Lezay de Lusignan ( Première Abbesse de Puyberland)
Marie de Lezay de Lusignan (Sous-prieure de Notre-Dame de Saint-Sauveur de Puyberland). Probablement décédée avant 1692.

Acte de fondation du couvent de Puyberland ( 26 Juillet 1653)

On peut noter, parmi les nobles demoiselles qui eurent le bonheur d'être élevées à cette école de sagesse, la fille de Jean-Baptiste-Gaston de Vernou de Bonneuil, seigneur de Melzéardet de Dame Elizabeth de Sainte-Maure. La petite de Bonneuil comme l'appelait sa mère, dans un certificat annexé, naquit à Paris le 31 octobre 1691 où elle ne fut qu'ondoyée par suite de l'état de santé. Mais près de douze ans après, le 26 mai 1703, il fut supplé aux cérémonies de son baptême dans l'église du couvent de Puyberland où elle était pensionnaire. Son parrain, Jacques de Nossay, Seigneur de Tilloux, et sa marraine, Dame Marie-Françoise de Vernou, sa tante, religieuse de cette communauté, lui donnèrent les prénoms de Jeanne-Baptiste-Charlotte. Ce fut cette pensionnaire qui à l'âge de 17 ans, peu de jours avant la mort de l'abbesse qui l'avait élevée, devint l'épouse d'André-Josephe d'Aubusson, seigneur de Castel-Nouvel

Prieures perpétuelles du couvent de Puyberlant...

Françoise Marie de Lezay de Lusignan (Madame de Puyberland)
Née vers 1633 † entre 10 juillet 1708 et 15 juillet 1708 à l'âge de 75ans
Madame Suzanne de la Rochefoucault
Née vers 1667 † entre le 01 septembre 1741 et le 25 avril 1742 plus ou moins 75ans
Madame Clémence Vignon Dartas de Ternezieux
Pas grand chose sur elle sauf qu'elle était parente de Mgr Jérôme-Louis de Foudras de Courcenay et qu'elle était native de la région de Lyon.
Madame Bénigne-Elisabeth de Saint Gelais de Lusignan
Fille de Mire Léon de Saint-Gelais de Lusignan, Marquis de Séligné(1638/1700) et de Madame Elizabeth Poussard d'Anguitard. Elle avait un frère Charles Auguste de Saint-Gelais de Lusignan (1695/1763) et aussi un beau-frère Jean de Condé.
Née vers 1696 † 13 mai 1774 à l'âge de 78 ans
Madame Marie Beaupoil de Saint-Aulaire
Sœur de Mgr Beaupoil de Saint-Aulaire évêque de Poitiers, religieuse professe de l'Abbaye royale de Ligueux,diocèse de Périgueux.
† entre fin 1784 et début 1787
Madame Sophie-Elizabeth Foucher de Circé
Fille de François-Mathurin-Henri Foucher, Marquis de Circé et de dame Marie Gazeau de la Brandanière.
Suivant acte de Minot, notaire de Melle, en date du 20 novembre 1755
† le 24 juillet 1819 à Saint Romans à l'âge de 85 ans
( Sources Historique Monastère de Puyberland) R-F Rondier.

Saint-Génard

La commune de Saint-Génard possède un habitat éparpillé en plusieurs hameaux essentiellement situés le long des cours d'eau : la Marseillaise, la Berlande.
Le village principal s'appelait primitivement Nossay (villa Nauciacus). Il fut le berceau d'une famille de la noblesse poitevine bien attestée dès le XIIe siècle, les de Nossay, seigneurs de Mont (château ruiné situé non loin du village).
Le nom de Saint-Génard vient de l'église paroissiale : on est passé progressivement, au cours des siècles, de «Nossay» à «Saint-Génard-de-Nossay» puis à «Saint-Génard» tout court.
L'église se trouve en pleine campagne, à environ 500m du village. Il s'agit probablement à l'origine d'un ermitage fondé à l'époque mérovingienne. Une vaste nécropole s'est constituée autour de ce sanctuaire à l'époque carolingienne. Puis un prieuré de l'Abbaye de Nouaillé-Maupertuis a été installé au milieu du cimetière ancien, à côté du sanctuaire. Ce prieuré a été détruit lors des guerres de religion. L'église actuelle, de style roman, date probablement du XIIe siècle et contient deux gisants du XVe siècle.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 1/5
Nombre d'avis : 0
Fiabilité de la description : 1/5
Fiabilité du tracé sur carte : 1/5
Intérêt du circuit de randonnée : 1/5


Visorandonneur
le lundi 29 janvier 2018 à 09:18

Cette rando à faire.

Autres randonnées dans le secteur

Boucle des trois rivières à Saint-Génard
Distance 10.19km Dénivelé positif +87m Dénivelé négatif -91m Durée 3h05 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Génard - 79 - Deux-Sèvres

Belle balade permettant de traverser trois rivières : le ruisseau des Coudrières, la Berlande et la Marseillaise.
Circuit aux paysages variés alliant aussi bien ceux du plateau mellois avec ses cultures variés que les fonds de vallons au moment de traverser les trois rivières qui découpent le plateau dans cette zone.

La Marseillaise et le lavoir de la Minoterie du Prieuré
Distance 4.07km Dénivelé positif +33m Dénivelé négatif -37m Durée 1h15 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Génard - 79 - Deux-Sèvres

Agréable balade autour de la vallée de la Marseillaise à la découverte du patrimoine bâti, à Montabert et au Vignolet, et naturel. Ce circuit permet de voir la Minoterie du Prieuré et son lavoir et passe aux sources de Marcillé avec son lavoir également.

La Vallée des Coudrières
Distance 5.52km Dénivelé positif +30m Dénivelé négatif -30m Durée 1h40 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Génard - 79 - Deux-Sèvres

Agréable balade autour de la vallée des Coudrières par les Bois de Saint-Génard et le Chemin des Meuniers à la découverte du patrimoine bâti et naturel.

Circuit des deux lavoirs sur Tillou et Sompt
Distance 9.44km Dénivelé positif +49m Dénivelé négatif -55m Durée 2h50 Facile Facile
Départ Départ à Tillou - 79 - Deux-Sèvres

Circuit agréable en terrain varié. Dénivelé modeste. Permet de découvrir deux lavoirs typiques de la région et des aménagements hydrauliques anciens, ainsi que la résurgence de la Somptueuse.

Pouffonds - Coubortiges et son bâti traditionnel
Distance 9.3km Dénivelé positif +28m Dénivelé négatif -28m Durée 2h45 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Pouffonds - 79 - Deux-Sèvres

Joli circuit varié avec de beaux passages dans un bois ou le long d'une rivière (la Marseillaise). Découverte également des cultures locales.Comme dans tout le Pays Mellois, le bâti traditionnel est présent avec un coup de cœur pour le charmant village de Coubortiges.

Ce circuit alterne de larges chemins d'exploitation, quelques portions avec des sentiers plus étroits et des liaisons sur des routes peu fréquentées.

Chapelles et fontaines du côté de Lusseray, Chérigné et Luché-sur-Brioux
Distance 12.4km Dénivelé positif +31m Dénivelé négatif -32m Durée 3h35 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Lusseray - 79 - Deux-Sèvres

Une bien agréable randonnée au faible dénivelé dans la plaine autour des villages de Lusseray, Chérigné et Luché-sur-Brioux permettant de voir de beaux lavoirs - fontaines se déversant dans la rivière le Dauphin. La qualité des chemins (plus de 50 % du circuit) et les petites routes très peu fréquentées (plus de 30 % du circuit) permettent un cheminement tranquille et de profiter des ombrages et des paysages tout au long du parcours.

Ancienne voie ferrée du côté de Mazières-sur-Béronne
Distance 11.25km Dénivelé positif +67m Dénivelé négatif -68m Durée 3h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Mazières-sur-Béronne - 79 - Deux-Sèvres

Agréable randonnée empruntant en partie le tracé d'une ancienne voie ferrée à voie unique, puis cheminant sur le plateau Mellois entre Mazières sur Béronne, les alentours de Brioux sur Boutonne et Saint Romans les Melle. Elle permet de découvrir, outre des paysages tantôt ouverts, tantôt de bocage, une portion du Chemin de Compostelle et un patrimoine bâti traditionnel intéressant (Moulin de Gènebrie, Moulin de Turzay, maisons typiques dans les hameaux traversés et des lavoirs).

Le Moulin de Génebrie et l'archiprêtré de Mazières-sur-Béronne
Distance 11.01km Dénivelé positif +82m Dénivelé négatif -80m Durée 3h20 Facile Facile
Départ Départ à Mazières-sur-Béronne - 79 - Deux-Sèvres

Un circuit agréable dans un coin peu connu du plateau mellois. Il permet de découvrir des paysages variés en empruntant pour partie une ancienne voie ferrée transformée en chemin, en traversant des hameaux (le petit Beauvais, la Rorserie, Etrochon) au bâti traditionnel, en longeant parfois la Berlande avec son Moulin de Génebrie et en terminant par la Cure du Prieuré de Mazières sur Béronne et son lavoir.

Cette balade emprunte par moment le GR®655 qui est un des chemins de Compostelle.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.