La Reine des Eaux

Je vous propose une petite randonnée urbaine pour découvrir Vichy, surnommée "la Reine des Eaux". Ce circuit emprunte les rues emblématiques de la ville chérie de Napoléon III, bordées de belles maisons d'architectures éclectiques, mais aussi les rues commerçantes de la ville moderne et les parcs le long de l'Allier. Vous pourrez vous désaltérer à la fameuse Source des Célestins.

Fiche technique
Une randonnée Vichy créée le mardi 30 octobre 2018 par grandin. MAJ : jeudi 11 avril 2019
Durée Durée moyenne: 2h10[?]
Distance Distance : 7.58km
Dénivelé positif Dénivelé positif : 13m
Dénivelé négatif Dénivelé négatif : 13m
Point haut Point haut : 266m
Point bas Point bas : 252m
Facile Difficulté : Facile
Retour point de départ Retour point de départ : Oui
A pied A pied
Commune Commune : Vichy (03200)
Départ Départ : N 46.133537° / E 3.415462°
Téléchargez : -
Hall des Sources ... Maison Le Castel ... L'allée couverte ... Figure de l'Art Nouveau ...

Description de la randonnée

À Vichy, se garer sur le grand parking (gratuit) du Stade Municipal Louis Darragon.
Attention ! Cette randonnée n'est pas balisée dans son intégralité, ni en tant que telle.

(D/A) Quitter le parking en se dirigeant vers l'Ouest et le Lac d'Allier et emprunter la promenade aménagée le long du lac à gauche. Passer un ruisseau, le Sichon, puis le Yacht Club et le restaurant la Rotonde. Poursuivre sur le Quai d'Allier en remarquant quelques belles maisons sur la gauche.

Au niveau du restaurant le Bungalow, et devant l'une des entrées du Parc Napoléon III, quitter le bord du lac pour virer à gauche Avenue Walter Stucki. Au carrefour, poursuivre tout droit Boulevard des États-Unis, passer ainsi derrière le Centre Thermal des Dômes.

(1) Tourner à droite Avenue Thermale. Face au Hall des Sources, grand bâtiment en verre, tourner à droite pour arriver devant l'entrée principale du Centre Thermal des Dômes. Entrée libre dans le hall. Poursuivre tout droit, traverser le Boulevard des États-Unis et entrer en face dans le Parc Napoléon III. Prendre l'allée à gauche, qui passe derrière les Chalets Napoléon. Après le dernier chalet, ressortir du parc par la gauche pour retrouver le Boulevard des États-Unis et le suivre à gauche pour passer devant les chalets.

(2) Tourner à droite Rue Petit, puis aussitôt à droite Rue Alquié, bordée de belles maisons de divers styles. Traverser la Rue de Belgique, prendre à gauche le Boulevard de Russie, puis aussitôt à droite la Rue d'Italie. Traverser le Boulevard des États-Unis et entrer, de nouveau, en face dans le Parc Napoléon III. Suivre n'importe quelle allée sur la gauche.

(3) Traverser une route passante (D2209, Avenue Aristide Briant) à l'entrée du Pont de Bellerive et poursuivre dans le Parc Kennedy de l'autre côté. Obliquer un peu à gauche, vers le bassin, pour trouver le buste de Madame de Sévigné puis continuer à votre gré, à progresser dans le parc, en bordure de l'Allier ou sur les allées au milieu d'arbres remarquables.

Arriver sur une petite rue/piste cyclable qui traverse le parc, du Boulevard du Président Kennedy vers l'Allier, et obliquer à gauche sur une allée parallèle. Arriver sur le Boulevard du Président Kennedy avec, face à vous, le Pôle Universitaire et, sur la gauche, l'entrée du Parc des Célestins. Entrer dans le parc et se diriger vers la gauche pour trouver le pavillon de la Source des Célestins. Entrée et dégustation gratuite.

(4) Ressortir du pavillon et le contourner par la droite, sur un sentier qui monte et continuer à progresser dans le parc. Bientôt, sur votre droite, remarquer une esplanade. Se diriger de ce côté. Il s'agit de la terrasse de l'ancien pavillon de la Source Lardy, qui abrite maintenant la bibliothèque universitaire. Descendre quelques marches sur la droite en entrant sur le domaine universitaire, puis entrer à droite dans la cour de ce pavillon qui à été rénové à l'original. Ressortir de la cour et continuer tout droit Rue Lardy pour aboutir Rue du Maréchal Lyautey.

Le suivre à gauche. Au niveau de la Place de la Victoire, tourner à gauche entre la Pharmacie des Célestins et une pâtisserie pour se diriger vers l'Église Saint-Blaise-et-Notre-Dame-des-Malades. Trouver, peu après, sur la droite, la Rue de Besse avec, faisant l'angle, la maison d'Albert Londre. Poursuivre vers l'église, la contourner par la gauche et entrer par la chapelle ancienne. À l'intérieur, après la visite de la chapelle, se diriger à droite et traverser l'étonnante église moderne.

(5) Ressortir au bout de cette église et continuer en face Rue Albert Colombier, bordée de belles maisons de styles variés. Arriver Rue Maréchal Foch et la suivre à gauche sur quelques mètre pour trouver, aussitôt, sur votre gauche, le Petit Casino (maintenant Centre Culturel Valéry Larbau). L'extérieur de ce bâtiment ne paie pas de mine, mais, si le bâtiment est ouvert, il faut absolument entrer voir les vitraux Art Déco à l'étage. À la sortie, continuer à gauche Rue Maréchal Foch jusqu'à la Place Victor Hugo. Virer à gauche dans le Parc Thermal et obliquer tout de suite à gauche pour emprunter l'allée couverte des boutiques du Fer à Cheval, qui entoure le kiosque à musique. De l'autre côté du Fer à Cheval, traverser la rue et passer sur la gauche du Casino.

(6) Virer à gauche pour passer devant la façade de l'Opéra-Palais des Congrès (visite guidée possible, voir Infos Pratiques). Aboutir Rue du Parc et emprunter, à droite, l'allée couverte qui fait le tour de Parc Thermal. Tourner à gauche Rue Prunelle pour un court aller-retour jusqu'à la jolie Maison du Castel, à l'angle de la Rue du Pontillard. Revenir vers le parc et continuer par la gauche.

Peu après, au niveau de l'Office de Tourisme, sur votre gauche, se diriger à droite et un peu vers l'arrière pour traverser le parc et aboutir, de l'autre côté, sur la Rue du Président Wilson. La suivre un peu sur la droite puis emprunter, en face, le Passage Ciboin pour aboutir devant l'Église Saint-Louis (visite possible). Prendre à gauche la Rue Georges Clemenceau.

(7) Tourner à gauche Rue du Président Roosevelt, aboutir Rue du Président Wilson, la suivre à droite puis emprunter le Passage de l'Amirauté pour arriver de nouveau Rue Georges Clemenceau. La suivre à gauche jusqu'au carrefour avec la Rue de Paris à droite et la Rue Lucas à gauche.

Emprunter cette dernière puis obliquer à gauche Rue Montaret pour rejoindre la Rue du Président Wilson. Tourner à droite puis à gauche Rue Lucas à l'angle du Hall des Sources. L'entrée libre se trouve de ce côté (les autres entrées sont réservées aux curistes). Dégustation possible.

(8) À la sortie, emprunter, tout droit, l'Avenue Thermale.

(1) Traverser l'Avenue Victoria et continuer, toujours tout droit, sur l'Avenue Thermale jusqu'à la Place de la République. La traverser puis tourner à gauche Rue de Vingré. Au bout de la rue, prendre à droite pour traverser le Sichon et retrouver, juste de l'autre côté, le parking du Stade Municipal Louis Darragon (D/A).

Points de passage :
D/A : km 0 - alt. 253m - Parking du Stade Municipal Louis Darragon - Allier (rivière)
1 : km 1.3 - alt. 257m - Carefour État-Unis/Thermale/Victoria
2 : km 2.32 - alt. 257m - À droite Rue Petit
3 : km 3.05 - alt. 255m - Traverser l'Avenue Aristide Briant
4 : km 3.76 - alt. 260m - Source des Célestins - Source des Célestins
5 : km 4.55 - alt. 266m - Église Saint-Blaise-et-Notre-Dame-des-Malades - Église Saint-Blaise-et-Notre-Dame-des-Malades (Vichy)
6 : km 5.17 - alt. 257m - Opéra - Opéra de Vichy
7 : km 5.93 - alt. 262m - À gauche Rue du Président Roosevelt,
8 : km 6.53 - alt. 258m - Hall des Sources - Hall des Sources de Vichy
D/A : km 7.58 - alt. 253m - Parking du Stade Municipal Louis Darragon

Informations pratiques

Aucune difficulté pour cette petite randonnée urbaine.

Emplacement des toilettes publiques ici : Allez dans "Ville propre" puis "Toilettes publiques" pour avoir la carte.

Visite de l'Opéra : vous pouvez, soit assister à un spectacle, soit suivre une visite guidé organisée par l'Office de Tourisme (et payante). Dans les deux cas, se rapprocher de l'Office de Tourisme (Rue du Parc, entre les rues Prunelle et Petit, non loin de l'Opéra) car la billetterie de l'Opéra s'y trouve aussi.

Soyez toujours prudent et prévoyant lors d'une randonnée. Visorando et l'auteur de cette fiche ne pourront pas être tenus responsables en cas d'accident ou de désagrément quelconque survenu sur ce circuit.

Pendant la rando ou à proximité

Quelques informations, issues de dite de l'Office de Tourisme de Vichy.

Entre (D/A) et (1)

L'Allier. Importante voie commerciale, l’Allier vit naître une corporation de mariniers très active au XVème siècle. La rivière fut endiguée au XIXème siècle, pour la création du parc Napoléon III. Son lit primitif arrivait jusqu’aux maisons du vieux Vichy et devenait menaçant lors de ses fréquentes crues. En 1960, l’Allier fut une nouvelle fois domestiquée avec la création d’un plan d’eau.

Entre (1) et (2)

Le Grand Établissement Thermal. Construit entre 1899 et 1903, cet ancien établissement thermal de 1ère classe, agrandi dans les années 1930, surprend par son style néo-mauresque. L’aile du bâtiment donnant sur le boulevard des États-Unis constitue aujourd’hui le Centre thermal des Dômes. À deux pas, les thermes Callou accueillent également la cure traditionnelle.

Le parc Napoléon III. Parc à l’anglaise de 13 hectares, créé dès 1861 par décision de Napoléon III, à l’emplacement d’un bras secondaire de l’Allier. Les travaux ont été menés par l’ingénieur Jean-François Radoult de Lafosse et les plantations exécutées par l’horticulteur moulinois Joseph Marie. Le parc possède environ 450 arbres plantés et 65 espèces provenant de différents continents.

Les chalets Napoléon III. Demeures privées de Napoléon III et de la suite impériale durant leurs séjours à Vichy, ces chalets d’inspiration coloniale, anglaise ou suisse furent construits à partir de 1862 par l’architecte Jean Lefaure en bordure du nouveau parc.
N° 109 : chalet de l’Empereur, Napoléon III y séjourna du 7 juillet au 5 août 1863.
N° 107 : chalet de l’Empereur. Napoléon III y séjourna en 1864 et 1866. Un « N » et une couronne impériale sont visibles dans la ferronnerie de la porte d’entrée.

Entre (2) et (3)

La Rue Alquié. Enfilade de maisons de style anglais construites à partir de 1863 par l’architecte Jean Lefaure, pour loger les officiers de la garde impériale qui accompagnaient Napoléon III lors de ses séjours à Vichy.
La Rue de Belgique. Cette rue illustre la floraison de villas dans la ville d’eau entre la fin du XIXème siècle et la première moitié du XXème siècle, selon des styles et des références culturelles variées.
Le Boulevard de Russie. Boulevard bordé de villas édifiées entre le XIXe et la première moitié du XXe siècle et témoignant de l’éclectisme architectural de cette époque.

Entre (3) et (4)

Madame de Sévigné. Célèbre curiste, la Marquise fit deux séjours de cure à Vichy, en 1676 et 1677, pour soigner des rhumatismes dans les mains et les genoux. Dans ses lettres à Madame de Grignan, la marquise de Sévigné parle de Vichy en ces termes : « Il est certain que les eaux ici sont miraculeuses » ; « j’ai donc pris les eaux ce matin ma très chère. Ah ! qu’elles sont méchantes (…). On va à six heures à la fontaine. Tout le monde s’y trouve. On boit, et l’on fait une fort vilaine mine, car imaginez-vous qu’elles sont bouillantes et d’un goût de salpêtre fort désagréable. »

La Source des Célestins. Lieu d’émergence naturel de la plus célèbre des eaux de Vichy et l’unique à être mise en bouteilles. La source tire son nom d’un couvent de religieux du XVème siècle, édifié sur le rocher, et dont il ne reste aujourd’hui qu’un pan de mur. L’eau jaillit des failles d’une roche d’aragonite. Le pavillon de la source, de style néo-Louis XVI, fut construit en 1908. Dégustation gratuite.

Entre (4) et (5)

L'Établissement Thermal Lardy. Cet ancien établissement de bains de troisième classe en briques construit en 1937 par l’architecte Letrosne rappelle la forte hiérarchisation du thermalisme au début du siècle. Cet établissement était construit aux abords de la source Lardy, dont on disait à l’époque qu’elle « produisait chez les femmes en particulier, les mêmes phénomènes que le vin de champagne ». Le bâtiment accueille aujourd’hui un Pôle Universitaire.

Le quartier du vieux Vichy. Quartier construit sur le rocher des Célestins (263 m) où la population s’est regroupée au Moyen Âge, délaissant alors le quartier des bains. Derrière l’église s’élevait le château des Ducs de Bourbon. Point stratégique pour le contrôle du passage de l’Allier, la cité fut ruinée par les guerres de religion et Henri IV en ordonna ensuite le démantèlement.

La Maison d'Albert Londres. Cette maison d’angle à deux tourelles construite en briquettes, aux environs de 1860, dans un style néo médiéval est la maison natale du poète, journaliste et reporter Albert Londres (1884-1932).

L’Église Saint-Blaise et Notre-Dame-Des-Malades. L’ancienne chapelle Saint-Blaise du XVème siècle était un lieu de culte marial ardent en raison de l’accomplissement de nombreux miracles. La petite chapelle, très remaniée au XIXème siècle, se situe à l’arrière de l’église moderne avec laquelle elle communique.
Devant la ferveur de la foi et l’affluence des curistes à Vichy, la primitive chapelle dût être agrandie : une église de style Art déco , sous la dédicace de Notre-Dame-des-Malades, fut construite entre 1925 et 1937 par les architectes Chanet et Liogier. Le décor intérieur est riche de techniques variées (peintures, mosaïques et vitraux) qui contrastent avec l’austérité extérieure de l’édifice. Les frères Mauméjan réalisèrent les vitraux aux thèmes bibliques qui entourent la nef (Nativité, Crucifixion, Mystères du Rosaire, etc…).

Entre (5) et (6)

La Rue Hubert Colombier. Rue bordée de maisons de tous styles (Art nouveau, éclectique, néo-classique, néo-gothique,…) qui relie le quartier thermal au vieux Vichy. Hubert Colombier, bâtonnier au tribunal de Cusset et propriétaire de la Banque de Vichy, fît bâtir cet ensemble de villas locatives par l’architecte Percilly de 1897 à 1900. Anciennement voire privée, une conciergerie occupait la maison à colombage au N° 20 construite par l’architecte Vianne.

Le Petit Casino. Lieu de divertissement construit par les architectes Chanet et Liogier en 1929 et transformé en Centre culturel depuis 1965. L’ancienne salle de théâtre et le foyer sont conservés. L’escalier d’accès est orné de vitraux de Francis Chigot, maitre verrier de Limoges, symbolisant la Tragédie, la Musique et la Comédie. Le Centre Culturel Valery Larbaud accueille aujourd’hui, une programmation de musique actuelle.

Le Kiosque et le Fer à Cheval. Ce kiosque fut construit par l’architecte Charles Lecœur en 1902. Emile Robert réalise les chardons et les portées musicales en fer forgé des balustrades. Il accueille des concerts gratuits en plein air, de mai à septembre. Les sept kiosques à musique que comptait Vichy au début du siècle témoignaient de l’importance de la musique dans « la Reine des villes d’eaux ». Une galerie marchande,« en fer à cheval », ceinture le kiosque et prolonge la galerie couverte autour de la Source de l’Hôpital.

Entre (6) et (7)

Le Palais des Congrès-Opéra. Joyau du patrimoine architectural de la ville, le Palais des congrès – Opéra est constitué de l’ancien Grand Casino (qui devient Palais des Congrès en 1995) et de l’Opéra modernisés par Jean Guilhem de Castelbajac. Le bâtiment original (Casino-Théâtre) réalisé par l’architecte Charles Badger en 1865, à la demande de Napoléon III, réunissait une salle de bal, un théâtre, des salons de jeux et de plaisance. Mais la notoriété de Vichy est telle qu’en 1900, l’architecte Charles Lecœur est chargé d’agrandir le bâtiment vers l’ouest : le nouveau théâtre Art Nouveau en est l’aboutissement avec ses 1 486 places. L’Opéra est l’unique salle de style Art nouveau dans des couleurs or et ivoire en France.

L’Église Saint-Louis. Parmi les rites de la cure figurent les offices religieux qui rythmaient le séjour du curiste. En 1865, Napoléon III entreprend la construction d’un nouvel édifice de culte, dédié à saint Louis au centre de la station thermale. L’édifice est réalisé par l’architecte Jean Lefaure dans un style néo-médiéval qui mêle des références à l’art roman auvergnat (plan général de l’église, mosaïques du fronton de façade), des emprunt au style roman bourguignon (pilastres, cannelés du transept) et enfin, un vocabulaire gothique (rosace de la façade). Les vitraux du chœur réalisés par le maître verrier Antoine Lusson, figurent la famille impériale à l’image des saints : sainte Eugénie, sainte Hortense et saint Napoléon apparaissent de part et d’autre du Christ. En 1914, Alphonse Osbert réalise une peinture murale pour orner le rond point du chœur sur le thème de la gloire de saint Louis.
L’église est directement reliée au parc des Sources par le passage couvert Giboin, dont l’architecture métallique fut réalisée en 1887 par l’architecte Antoine Percilly.

Entre (7) et (8)

Passages et rues piétonnes. Quartier animé des cafés et brasseries, les 4 Chemins et les rues piétonnes offrent de larges terrasses idéales pour une pause après une séance de shopping dans les boutiques ouvertes tous les dimanches et les jours fériés toute l’année.

Le Hall des Sources et la galerie couverte. Construit en 1903, le hall des Sources abrite actuellement les buvettes des cinq sources utilisées pour la cure de boisson : Célestins, Lucas, Hôpital, Chomel et Grande Grille. Inspiré du « trinkalle » des stations thermales allemandes ou austro-hongroises ce vaisseau de verre et de fonte est conçu pour être en harmonie avec le parc des Sources. De chaque côté du parc, une galerie couverte longue de 700m permet de rejoindre le Palais des congrès – Opéra.

Avis et discussion

Moyennes

Moyenne globale : 5/5
Nombre d'avis : 2
Fiabilité de la description : 5/5
Fiabilité du tracé sur carte : 5/5
Intérêt du circuit de randonnée : 5/5


Visorandonneur
le lundi 02 septembre 2019 à 16:13

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : mardi 27 août 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Bon circuit de découverte d'une ville au nom prestigieux, bien documenté et captivant pour qui aime visiter les villes.
La dégustation de l'eau Vichy Célestins, mise à disposition de tout le monde, étanche les soifs les plus coriaces.
Les connaissances accumulées par ce circuit nous ont servies:
On a mieux profité ensuite d'une visite sur le thème "Vichy, les années 40 à 44" , certains lieux nous étaient alors familiers.
S'adresser à l'Office de Tourisme en saison.

Merci au visorandonneur pour sa description et bonne idée de se garer gratuitement au Nord près du stade municipal, c'était plus compliqué en ville !!!


Visorandonneur
le lundi 19 août 2019 à 10:25

Note globale : 5 / 5

Date de la randonnée : lundi 19 août 2019
Fiabilité de la description : Très bien
Fiabilité du tracé sur carte : Très bien
Intérêt du circuit de randonnée : Très bien

Intéressant circuit découverte de Vichy

Autres randonnées dans le secteur

Circuit de Coupe-Gorge et des Fonds de Fer
Distance 9.74km Dénivelé positif +231m Dénivelé négatif -223m Durée 3h20 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Yorre - 03 - Allier

Belle balade pour ceux aimant allier la marche avec l’observation de la nature. Au départ de Saint-Yorre, dans les sous-bois très agréables en suivant le cours du ruisseau des Andraux, puis en faisant le tour du bassin des ruisseaux de Coupe-Gorge et des Fonts de Fer. Parties dégagées sur les Monts Dômes, la plaine de Vichy et la colline du Vernet.

L'Allier entre Saint-Yorre et Abrest
Distance 11.76km Dénivelé positif +22m Dénivelé négatif -26m Durée 3h25 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Yorre - 03 - Allier

Belle balade en toute saison par beau temps, seul ou en famille. Vous pourrez découvrir les rives de la rivière Allier et ses boires magnifiques. Parcours en grande partie ombragée en période estivale.
Le parcours est un sentier aménagé, un chemin rural, un bord de route.

Sentier André Monnot et parcs vichyssois
Distance 12.46km Dénivelé positif +12m Dénivelé négatif -32m Durée 3h35 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Yorre - 03 - Allier

Randonnée placée sous le signe de l'eau. L'eau qui coule, Ruisseau des Andraux, Allier. L'eau que l'on boit, usine d'embouteillage de Saint-Yorre, Source des Célestins. L'eau qui soigne, Hall des Sources et Grand Établissement Thermal de Vichy. Et, en fonction de la météo, peut-être eau qui tombe ?

Circuit du ruisseau Le Gourset
Distance 13.01km Dénivelé positif +322m Dénivelé négatif -323m Durée 4h30 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Saint-Yorre - 03 - Allier

Circuit très agréable en toute saison. Vous suivrez des parties boisées en fond de vallon où le clapotis de l'eau du ruisseau vous accompagne, mais aussi des parties découvertes qui permettent une vue sur les Monts Dômes à l'Ouest et les Montagne Bourbonnaise à l'Est.
Les passage à proximité du monument de 11 Martyrs de la Goutte Grandval et du Château de Busset donnent à ce circuit un attrait historique.

Rive gauche de l'Allier dans la plaine de Saint-Priest-Bramefant
Distance 9.54km Dénivelé positif +5m Dénivelé négatif -5m Durée 2h45 Facile Facile
Départ Départ à Saint-Yorre - 03 - Allier

Balade très agréable à faire seul ou en famille. Si vous aimez observer la nature et écouter son calme vous serez servi. Vous longerez à distance variable le cours de la rivière Allier, et son ancien méandre, en contournant un plan d'eau magnifique avec une flore et faune variées. Une partie du circuit parcours des terres cultivées. Il n'y pas de bitume à l'exception de quelques mètres à l'arrivée.

Les vallées du Gourcet et du Sichon
Distance 15.76km Dénivelé positif +381m Dénivelé négatif -381m Durée 5h25 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Busset - 03 - Allier

Randonnée, non loin de Vichy, dans la campagne vallonnée qui borde la Vallée du Sichon, sur les contreforts du Massif du Livradois-Forez.

Distance 9.65km Dénivelé positif +226m Dénivelé négatif -225m Durée 3h20 Moyenne Moyenne
Départ Départ à Molles - 03 - Allier

Randonnée en circuit au départ de Molles, village au pied de la montagne bourbonnaise, à 17km à l'Est de Vichy.

Pour plus de randonnées, utilisez notre moteur de recherche.

Les descriptions et la trace GPS de ce circuit restent la propriété de leur auteur. Ne pas les copier sans son autorisation.